31 C
Abidjan
samedi, mai 18, 2024
More
    AccueilEnquêtesCAN 2023 : le Ministre des Sports et le Président du COCAN...

    CAN 2023 : le Ministre des Sports et le Président du COCAN pourraient être limogés

    Alors que la guéguerre entre le Ministre des Sports et son prédécesseur et actuel Président du COCAN semble se poursuivre, abidjaninfos.net apprend ce lundi 27 décembre 2021 que le président Ouattara pourrait limoger les deux hommes dont les relations semblent irréconciliables. Une décision qui, selon les observateurs, pourrait ramener de la sérénité autour de l’organisation de la CAN 2023.

    Une délégation de la Confédération Africaine de Football (CAF) en mission d’inspection en Côte d’Ivoire a été interceptée par le Ministre des Sports, Paulin Claude Danho, accusé de s’être arrogé les prérogatives du Comité d’Organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (COCAN 2023).
    Selon les informations exclusives d’abidjaninfos.net, recoupées par une correspondance de la CAF dont nous avons réussi à obtenir une copie, cette délégation avait dans un premier temps écrit au COCAN, le 19 décembre 2021, pour informations sur la mission et dispositions logistiques et pratiques à prendre. Seulement, le 24 décembre, à la surprise générale, le COCAN apprend par ses propres informateurs que la mission de la CAF cette fois-ci n’aura aucun contact avec le Comité. En effet, il ressort d’une correspondance de la CAF dont abidjaninfos.net publie une copie, que c’est finalement le Ministre des Sports qui doit recevoir la mission. Mieux, le Ministre des sports à qui la correspondance est adressée est désigné comme « Président du COCAN 2023 ».
    Interrogé par abidjaninfos.net, le ministre des Sports, dont nous saluons la diligence avec laquelle il a répondu à nos questions par WhatsApp, n’a pas pu expliquer par quel tour de passe-passe il se retrouve désigné dans une correspondance de la CAF comme étant le « Président du COCAN 2023 » en lieu et place de François Albert Amichia, nommé par décret du Président de la République. Paulin Claude Danho a indiqué à abidjaninfos.net avoir juste réagi à une demande de la CAF « aux autorités ivoiriennes, donc au Ministre des sports, pour faciliter leur mission de quelques heures (12h-17h30). Il n’y a pas substitution » au président du COCAN a expliqué le ministre.
    Néanmoins, au COCAN, l’on continue à soupçonner le Ministre des Sports de manœuvrer pour dépouiller la structure d’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations de ses prérogatives.

    Le Ministre des Sports a implicitement endossé la tunique de président du COCAN en recevant la délégation de la CAF

    Un COCAN « clandestin »
    Ce qu’illustre la grande cacophonie autour de cette mission d’inspection de la CAF et la polémique qui ne manquera pas d’en découler, c’est que le bras-de-fer se poursuit entre François Albert Amichia, président du COCAN et son successeur au Ministère des Sports. Après une tentative infructueuse, il y a quelques semaines, d’établir son autorité sur le COCAN en nommant des Vice-présidents avant d’être rappelé à l’ordre par le Premier Ministre, le patron du département des Sports est accusé de vouloir noyauter le Comité d’Organisation de la CAN 2023 par des structures satellites qui charcuteraient toutes les missions qui relèvent des attributions du COCAN, ne laissant qu’une coquille vide à François Albert Amichia et ses collaborateurs. Des membres du COCAN en veulent pour preuve la mise en place de la Task Force pour s’imprégner des réalités d’organisation de la CAN camerounaise, sans la participation du COCAN ivoirien auquel ce retour d’expérience serait plus bénéfique. Les accusations fusent : « le ministre veut installer un COCAN clandestin sinon c’est nous, COCAN officiel, qui devrions constituer l’équipe devant aller s’imprégner, au Cameroun, des difficultés qu’on peut rencontrer dans l’organisation d’une CAN actuellement », s’est insurgé un haut responsable du COCAN avec qui je me suis entretenu ce lundi après-midi. Un autre membre du COCAN enfonce le clou : « Danho Paulin veut obtenir de facto ce qu’il n’a pas pu obtenir en droit, lorsque sa tentative de contrôler le COCAN en nommant qui il veut avait été retoquée par le gouvernement ».
    Au COCAN, on explique ce qui est présenté comme « l’acharnement du ministre à vouloir, vaille que vaille, diriger le COCAN, ne serait-ce que par procuration », par le fait qu’il voudrait « s’assurer une partie des sommes importantes prévues pour l’organisation de la CAN 2023 ». Interpellé par abidjaninfos.net sur ces propos, le ministre Paulin Claude Danho les rejette en bloc et se dit « surpris par ces allégations ».
    Il ne reste pas moins que le Ministre des Sports, en recevant une mission d’inspection de la CAF, en lieu et place du COCAN totalement exclu de la mission, s’est implicitement substitué au Comité d’Organisation de la CAN 2023. Une source très haut placée que j’ai fait réagir à cette situation s’est voulue catégorique : « Si le Président de la République n’a pas implicitement dissous le COCAN dans l’attente d’une formalisation par un décret qu’il publiera incessamment, c’est le Ministre des Sports qui sera démis dans les semaines ou les jours à venir, car ça commence à bien faire, tout ce désordre autour de la CAN 2023. Et s’il y a une chose que le patron ne supporte pas, c’est qu’on fasse preuve de défiance à ses décisions, que ce soit par la ruse ou par le comportement ».
    Une source fiable a informé abidjaninfos.net ce lundi en fin d’après-midi que le Président Ouattara « pourrait finalement décider de limoger à la fois le Ministre des Sports et le président du COCAN ».

    Le courrier de la CAF était bien précis : il s’agissait d’une séance de travail avec le COCAN

    Ce qui est vrai, est vrai !

    LAISSEZ UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    ARTICLES SIMILAIRES

    Plus Populaires

    Commentaires récents